Le vin rouge

Vins rouge

Cela fait des millénaires qu’il s’invite sur nos tables, et cela n’est pas près de s’arrêter ! Le vin rouge s’est affiné au fil des siècles jusqu’à atteindre cette infinie palette d’arômes et de textures que nous connaissons aujourd’hui.

La vinification du vin rouge

On élabore le vin rouge avec des raisins noirs. C’est pendant la cuvaison, juste après les vendanges, que la teinte est déterminée. L’objectif principal de la durée de cuvaison est l’extraction des tanins (famille des polyphénols dont fait partie les pigments qui donnent la couleur). On cherche toujours à extraire un maximum de couleur. On laisse la peau  diffuser leur couleur dans le jus durant un temps pré-établi (de quelques jours à plusieurs semaines pour certains grands crus). Les tanins et l’amertume caractéristiques du vin rouge se développent également à cette étape.

La fermentation alcoolique a lieu en même temps que la macération ou on extrait les tanins et la couleur. Vient ensuite la décuvaison où a lieu la séparation du  “vin de goutte” et du “vin de presse”. Ce dernier, issu du pressurage du marc, est beaucoup plus tanique et rugueux que son opposé, rond en bouche.

Le chemin est encore long pour obtenir la boisson que nous connaissons : fermentation malo-lactique, élevage en cuve pour les vins moyens et ceux ne nécessitant pas d’élevage en barrique, élevage en barrique pour plus haut de gamme, l’assemblage peut avoir lieu avant l’élevage comme après, voir les deux, cela dépend des méthodes de travail, mise en bouteille ou mise en cuve pour les vins de garde.

Ainsi, chaque bouteille que nous ouvrons témoigne d’un savoir-faire empreint de tradition perpétué par les vignerons !

Les vignobles emblématiques du vin rouge

S’il est impossible de citer tous les vins rouges, quelques noms restent évocateurs. En voici quelques-uns :

  • vins de Bordeaux : Plus de soixante appellations s’y côtoient, parmi lesquelles les célèbres Saint-Émilion, Margaux

Principaux cépages : Cabernet Franc, Merlot, Cabernet Sauvignon.

  • vins de Bourgogne : Pas loin de cent appellations reconnues. Ce vignoble d’une richesse exceptionnelle produit des vins prestigieux, parmi les plus chers au monde, mais aussi les plus populaires comme le Beaujolais.

Principaux cépages : Pinot noir, Gamay.

  • vins du Languedoc-Roussillon : Héritier des Romains, ce vignoble produit des vins de caractère qui séduisent de plus en plus d’amateurs, comme le Fitou et le Minervois.

Principaux cépages : Grenache, Syrah, Cabernet Sauvignon, Carignan, Cinsault, Mourvèdre.

  • vins du Sud-Ouest : Véritable mosaïque de bassins viticoles, cette région produit des vins indissociables d’une gastronomie Bergerac, Gaillac, Cahors

Principaux cépages : Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Malbec (Cot, Auxerrois), Duras, Fer Servadou, Tannat, Négrette, Merlot.

  • vins du Val de la Loire : Un vignoble prestigieux, en partie classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Si on l’associe spontanément au blanc, cette belle région produit aussi des vins rouges ronds et légers. Chinon et Saumur-Champigny  sont particulièrement réputés.

Principaux cépages : Cabernet Franc.

  • vins des Côtes du Rhône : C’est le 2e vignoble de France pour la production de vins AOC. Déjà existant pendant l’Antiquité, il donne naissance à de grands noms : Saint-Joseph, Châteauneuf-du-Pape, Côte-Rôtie, Gigondas…

Principaux cépages : Grenache, Syrah, Mourvèdre, Carignan, Cinsault.

Rencontres de vignerons

Château La Gineste, Sud-Ouest

Situé dans une des boucles du Lot, ce vignoble de 9 hectares bénéficie d’un terroir exceptionnel. Entretenu avec soin et le plus naturellement possible, en minimisant le recours aux machines, en privilégiant le travail manuel et surtout en faisant de la vigne et de toutes les terres environnantes un espace de biodiversité. Il est important d’être en harmonie avec la nature sans adjuvants chimiques. Le château La Gineste répond ainsi à un souci constant de qualité et de maîtrise du rendement afin d’obtenir un vin d’excellence.

Château de Parnay Cuvée « Les Royères » 2015, Val de Loire

La robe est d’un beau grenat profond. Au nez, le vin s’exprime avec force et fraîcheur autour d’une complexité aromatique à dominante de fruits rouges bien mûrs, puis de fleurs (violettes, …) typiques du Cabernet Franc récolté sur un terroir de tuffeau. La bouche, est ronde, veloutée, suave et gourmande, avec en finale des tanins soyeux bien fondus dans la structure harmonieuse dominée par les fruits rouges.

Le Château de Parnay trouve ses origines au 12eme siècle. Exploité par Mathias LEVRON et Régis VINCENOT, il est aujourd’hui un fleuron de l’AOC Saumur-Champigny. Ses 30 ha de Cabernet Franc sont plantés sur les meilleurs terroirs argilo-calcaire de l’Appellation, en bordure de Loire. Le vignoble est cultivé avec soin selon les techniques de l’Agriculture Biologique.

Voir tous les articles